AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

NO WORRIES MATE :: One step closer :: somewhere i belong
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

▲ Histoire & Culture

Melbourne City
Rolling in the deep
avatar
∆ inscrit le : 04/10/2011
∆ messages : 210
∆ points RP : 0
Voir le profil de l'utilisateur http://no-worries-mate.forumactif.fr

✉ Jeu 3 Juil - 17:00

Histoire  &  culture

No culture can live if it attempts to be exclusive.



Un peu d'histoire


L'Australie fut la terre des Aborigènes pendant plus de 50 000 ans. Ces Hommes ont vécu de la chasse et de la cueillette jusqu'à ce que les Européens commencent leur exploration au XVIIème siècle. Ce n'est qu'en 1770 que les anglais s'intéressent réellement à la Terra Australis et décident d'y fonder une nouvelle colonie pénitentiaire. Le transport de bagnards se terminent en 1868 et de nombreux colons libres et aventureux débarquent alors sur ce continent plein de promesses : des fermes florissantes, des mines d'or et des terres bons marchés. C'est en 1901 que le pays devient une nation indépendante. Elle est aujourd'hui composée de six états et deux territoires.


Le sport


1. Le footy ou Australian Rules Football :
Loin de notre football, ce sport ressemble plus au rugby, un rugby vif avec des joueurs plus élancés. Véritable institution, la plupart des jeunes australiens pratiquent ce sport et chaque ville a son équipe. La saison dure de mars à octobre et tient tout le pays en haleine. L'équipe des Melbourne Demons (ou The Dees) est hélas dans le fond du classement depuis quelques années et les débuts de cette année 2014 ont été difficiles.

2. Le rugby à XV :
Il s'agit là d'un des sports les plus populaires en Australie. Leur équipe internationale, les Wallabies, est l'une des meilleures du monde même si elle a du mal à briller face à celle de sa voisine la Nouvelle-Zélande. A plus petite échelle, les Melbourne Rebels participent au Super Rugby qui est une compétition regroupant des équipes provinciales venant d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Afrique du Sud. Ils n'en font partie que depuis 2010 et ont encore du mal à s'imposer.

3. Le surf :
C'est en général à ce sport que l'on pense en premier lorsqu'on évoque l'Australie. Et, en effet, de nombreux australiens le pratiquent. Tôt le matin avant d'aller travailler ou vers 17h, l'eau est généralement prise d'assaut par les Hommes et leur planches. Sachez cependant que certaines côtes ne permettent pas le surf : le Nord du Queensland par exemple est dénué de toutes vagues et même la baignade est peu recommandée (méduses mortelles et requins sont rois). Melbourne, quant à elle, vous offrira de jolies ondes marines, prêtes à vous dompter. Et si vous avez une voiture, n'hésitez pas à rouler 100km vers l'Est pour découvrir la mythique plage de Bells Beach, connue pour être à la naissance du surf au pays des kangourous.

4. Le criquet :
Si ce vieux sport n'attire pas les foules chez nous, c'est bien le cas en Australie ! Vestige de l'occupation britannique, le criquet est plus qu'apprécié et suivi. L'équipe du pays fait partie des meilleures du monde avec l'Inde et le Royaume-Uni. La saison est en décalé avec le footy ce qui permet aux habitants d'avoir toujours un sport à suivre.


Les tatouages


Bien que les mœurs changent doucement, les tatouages restent souvent stigmatisés en France et ont mauvaise presse, ce n'est pas le cas ici. Il n'est pas rare de croiser dans les rues de Melbourne des jeunes hommes en chemise-pantalon qui pourtant dévoilent des tatouages à la naissance du cou ou sur les bras. Les tattoos sleeves (manches en français) sont les plus appréciés chez les hommes alorsque les femmes privilégient les cuisses ou des plus discrets sur la nuque ou le bas du dos.


L'art aborigène


Les Aborigènes sont un peuple très spirituel, une spiritualité qui est au centre de leur art et qui remercie et honore le « Créateur » qui leur a offert leurs terres et la nature qui les entoure. L’art aborigène ne consiste donc pas seulement en des œuvres d’art que l’on pourrait qualifier de « physique ». En effet, les chants et les danses traditionnels font partis intégrante de cet art particulier. Si aujourd’hui la plupart d’entre eux ont disparu au fil des années suite au démantèlement de la culture Aborigène depuis la colonisation de l’Australie, il n’est pas rare de retrouver des vestiges des lieux sacrés où se déroulait ces cérémonies traditionnelles comme les fameux « Bora Ring » par exemple.

Dans la même veine que l’art aborigène contemporain, cet art ancestral consistait en des peintures rupestres (c’est-à-dire des peintures sur roche et/ou grotte), des peintures sur toiles, bois, ect, des sculptures sur bois mais également sur coquillages (connu sous le nom de Lonka-Lonka), des gravures, des costumes traditionnels, des outils de tous les jours soigneusement décorés… C’est un art très éclectique en communion avec la nature.

Pour les plus curieux, les trois musées Australiens possédant les plus belles collections d’art aborigène sont le « Berndt Museum of Anthropology » à Perth, le «Buku-Larrnggay Mulka » à Yirrkala et le « Maningrida Arts & Culture » dans la Terre d'Arnhem.
NO WORRIES MATE :: One step closer :: somewhere i belong
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Sujets similaires

-
» [Civilisation] La Chine : son histoire, sa culture, sa langue
» 2000 ans d'histoire : le ministère de la culture
» Collier "Marie", perles de culture hématite
» Histoire des langues européennes
» Pourquoi les lapins et la lune se retrouvent souvent dans la culture japonaise ?